Catégorie : presse

Le capteur de la semaine (#31)

Hop ! Un nouveau capteur après une petite interruption, où on cause d’expos photo, de recherche de sujets, de Magnum, de protection pour les (photo)journalistes, et un peu du quiz aussi.

Le capteur de la semaine (#29)

À présent je bulle un peu… Quelques trucs en passant quand même, dans la presse en ligne et le quiz, toujours.

Le capteur de la semaine (#27)

Du festival à Sète, du magazine photo (classe !), de l’expo bientôt… du concours pourri et du quiz !

Le capteur de la semaine (#25)

Ça presse cette semaine, ça cause de censure aussi, y’a des photos et le quiz, évidemment.

Le capteur de la semaine (#13)

Cette semaine on parle de jazz, d’architecture et de magazine. Et puis toujours le quiz ciné/photo (trop facile).

Le capteur de la semaine (#10)

Dernière revue photo hebdomadaire du net et d’ailleurs de l’année, où l’on parle d’expos, de Visa et de RSF. Et toujours le quiz, ça continuera en 2017 jusqu’à ce que j’ai épuisé le stock !

Sur la route

À quelques heures de prendre la route pour La Gacilly (Morbihan) et son festival, une première pour moi !, je vous conseille la lecture du dernier « 100 photos pour la liberté de la presse » de Reporters Sans Frontières : sur la route. Vous êtes bien sûr plus que de simples consommateurs d’images sur les media et les réseaux sociaux ! 😉 

Un voile (nuageux) sur le traitement photo

En février dernier Ph.Durand publiait une chronique « l’essentiel point de vue » dans le Réponses Photo n°287, titrée « Le nuage en or d’Adobe ». De l’art de la pirouette ?

Devoir de mémoire

Récemment j’évoquais le sujet de la « mémoire photographique » à propos du 40ème anniversaire de la fin de la guerre du Viêt Nam et, synchronicité oblige, c’est aussi un sujet abordé par le photographe Philippe Durand dans le dernier Réponses Photo (n°280 – juillet 2015) avec un point de vue qui m’a particulièrement interpellé.

Publication dans Architecture à vivre

Début avril, mon ami décorateur Thierry Rastier m’appelait en urgence pour faire quelques photos de sa maison puis les envoyer illico-presto à la revue Architectures à Vivre et participer aux Journées d’Architectures à Vivre courant juin.

Défiler vers le haut