Capteur #196

Lecture : 5 min

Ah… la mer.
L’horizon bleu infini.
La pulsation éternelle de l’eau et de l’air.

Donc un peu de mer, et puis de la lecture et la promesse d’un festival intense fin août et un quiz, tiens !

la mer n'existe pas - cc by-sa manu'pintor - mai 22
la mer n’existe pas – cc by-sa manu’pintor – mai 22

La mer n’existe pas, parfois nous la rêvons…

Cliquer ici si la vidéo au dessus ne fonctionne pas (enfin le son…).

Évidemment, c’est peut-être une drôle de citation cette fois-ci. Mais pour une fois que j’illustre ma photo à la une avec une citation à propos, ou l’inverse.

Et quand même ! La performance d’Art Mengo au Mandala en 97, ça devait être quelque chose, je regrette de ne pas y avoir assisté, ça a du être un grand moment de chanson comme le Mandala nous en a tant donnés.

Et pour l’anecdote, ma photo est prise à quelques centaines de mètres du lieu de tournage du clip officiel.

Tiens, on reste un peu dans le coin, la méditerranée car le pré-programme de Visa Pour l’Image est annoncé. 34ème édition, c’est pas rien.

C’est par ici. Comme chaque année, il y aura du lourd, espérons qu’entre le 27 août et le 11 septembre, il ne fera pas aussi chaud que ces derniers temps !

Et comme toujours, les projections gratuites au Campo Santo du 29 août au 3 septembre, à 21h30. Moments inoubliables.

Les photographes sont-ils des artistes ? C’est la question que pose le dernier OPENEYE.

OPENEYE #27Des photographes et leurs œuvres. De l’art, mais pas que. 🙂

Allez, qui joue ?

Ah il est content, Marvin, de sa trouvaille de faire une photo de son “otage” avec un Polaroid bien de l’époque. Ça… il en a dans la tête le gars ! 😀

S’abonner aux commentaires
Notifier de

 

3 Commentaires
Feedbacks en ligne
Voir tous les commentaires
Jacques
Il y a 3 mois

Merci pour Art Mengo. Nous étions encore … jeunes !

Karine
Il y a 3 mois

Manu, ta photo est juste magnifique !! et illustre tellement bien ta phrase…. ct où ? Biz
La pulsation éternelle de l’eau et de l’air”

En réponse à  Karine
Il y a 3 mois

Merci Karine !
C’était ici 🙂
Bise