Capteur #190

Lecture : 5 min

Retour sur Sète pour le festival imageSingulières, un docu sur deux photographes berlinoises, un nouveau quiz. Clic-clac !

vitrine sur le XXème siècle - cc by-sa manu'pintor - avril 22
vitrine sur le XXème siècle – cc by-sa manu’pintor – avril 22

Quand je prends une photo, je prends 10 % de ce que je vois.

Annie Leibovitz

14ème rendez-vous de la photographie documentaire à Sète, imageSingulières s’y déroulera du 26 mai au 12 juin. La bonne époque pour y faire un tour avant le rush touristique estival.

imageSingulières - Sètes - 26 mai 12 juin 2022

Week-end d’ouverture du 26 au 29 mai, avec soirées de projections au Chai des Moulins, le collectif d’éditeurs photo France PhotoBook, des rencontres-débats, de la musique et bien sûr des expositions

Sur Arte TV, ce documentaire “Regards” montrant le travail de deux photographes en Ukraine, en ces temps de malheur.

Johanna Maria Fritz et Mila Teshaieva sont deux photographes berlinoises. Johanna est née en Allemagne, Mila en Ukraine. Trois jours après l’invasion russe en Ukraine, les deux photographes ont pris la route à bord d’une vieille Golf. Elles veulent immortaliser les horreurs de cette guerre et témoigner du sort des gens sur place.

Et découvrez aussi le travail par ailleurs de ces deux photographes en suivant les liens sur leurs sites ci-dessus…

J’ai de la matière un peu pour de nouveaux quiz, alors je donne la réponse du précédent, autrement je l’aurais sans doute fait durer un peu, il n’est pas si difficile.

Mais bon, les sorties cinéma ont pris cher avec ces histoires de laisser-passer, et on n’est pas sortis de l’ornière… 🙄

Et donc c’était Madres Paralelas (2021) de Pedro Almodovar avec Penélope Cruz, Milena Smit, Aitana Sánchez-Gijón, Israel Elejalde…

Almodovar, son égérie Penélope, et une histoire de fond directement liée aux massacres de l’époque franquiste, dans les campagnes. Qui sommes-nous ? d’où venons-nous ? et de quelle famille sommes-nous ?

Autre histoire dans ce film, un peu à la même époque, juste quelques années plus tard, la guerre d’Espagne n’ayant été que l’annonciatrice de la barbarie qui allait retourner l’Europe. Espérons que les timbrés qui s’autorisent à gouverner le monde ne nous y précipitent pas encore une fois, ça sent mauvais quand même.

S’abonner aux commentaires
Notifier de
0 Commentaires
Feedbacks en ligne
Voir tous les commentaires