Capteur #129

Hey hey ! retour du capteur, le #129. Et non, on n’y parle pas de confinement ! Mais non ! 😆

cui cui - cc by-sa <a href=https://lepassepartout.fr>manu'pintor</a> - Lisbonne août 13

cui cui – cc by-sa manu’pintor – Lisbonne août 13

Ξ La citation pour une seconde de réflexion, peut-être…

Les images ne sont jamais précises, mais diffuses. Le choix d’un certain angle, l’attente du moment où ce monde apparaît pitoyable et tendre enlève à mes clins d’œil toute valeur objective.

Robert Doisneau

 

Ξ Un sujet sur lequel je reviens de temps à autres, pour commencer. Celui du photojournalisme professionnel en chute libre depuis des années, concurrencé par les plateformes numériques gratuites sur lesquels les diffuseurs vont piocher leurs images fixes ou animées.

Là c’était le mois dernier l’information de la fermeture de l’AAP, l’agence australienne de presse (ici en anglais). Dur métier…

À qui le tour ensuite ?

 

Ξ Je n’ai pas vu de têtes connues le 12 mars à la médiathèque Fabre pour la projection de Rapporteurs de guerre – dossier Photojournalisme (1998) de Patrick Chauvel et Antoine Novat, suivie d’un échange avec Nicolas Potin, intervenant cinéma.

C’était très bien, et les échanges qui ont suivi super. Tou⋅te⋅s les présent⋅e⋅s souhaitent qu’il y ait d’autres initiatives du genre.

Image extraite du documentaire de Patrick Chauvel et Antoine Novat

Image extraite du documentaire de Patrick Chauvel et Antoine Novat

 

Ξ Et on découvre encore des chefs d’œuvres sortis de cartons oubliés… Là ce sont, excuse du p(n)eu, des photos de Chim qui traînaient dans des archives de l’UNESCO…

Récemment, l’analyse des archives audiovisuelles de l’UNESCO (avant leur numérisation) a mis en lumière un album-journal de photos oublié, tenu par David “Chim” Seymour, l’un des fondateurs de Magnum Photos. Le document redécouvert a été réalisé en 1950, à l’époque où il documentait une campagne de l’UNSECO contre l’analphabétisme dans le sud de l’Italie. Un certain nombre d’images de Chim issues du projet ont été publiées en 1952 dans le Courrier de l’UNESCO – la publication interne de l’organisation – aux côtés d’un texte de Carlo Levi, alors célèbre pour ses mémoires Le Christ s’est arrêté à Eboli.

They Did Not Stop at Eboli est donc le titre d’un prochain bouquin de ces photos inédites. En attendant, Magnum évidemment en montre certaines.

David Seymour 1950 Italy. 1950. Inside a school in Cimino, near the village of San Marco Argentano, Cosenza

David Seymour 1950 Italy. 1950. Inside a school in Cimino, near the village of San Marco Argentano, Cosenza

 

Ξ 6mois printemps/été 2020 (n°19) est paru, toujours plein de choses intéressantes à voir. Un édito à lire ! J’en dis pas plus.

6mois n°19 printemps/été 2020

 

 

Ξ Bon…

Personne n’a reconnu la belle Penélope Cruz ? Très crédible, je trouve, dans Cuban Network de Olivier Assayas avec Édgar Ramírez, Gael García Bernal, …

OK, this time we’re in Great-Britain! And you get 2 pics for the price of one! Sooooo cool.

Thing is, the two ladies are the same, one is the movie character, the other is the actual person. And what a person! Respect! 🙂

Commentaires ( 4 )

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

 

Défiler vers le haut