Capteur #119

Dernier capteur de l’année, peut-être… 😆 Bonnes fêtes si on se relit pas d’ici-là !

 

cc by-sa manu'pintor - Toulouse Déc.19

cc by-sa manu’pintor – Toulouse déc.19

Ξ La citation pour une minute de réflexion, peut-être…

La photographie est l’éloge de chaque moment, en tant qu’il ne ressemble à aucun autre. Personne ne peut faire la même photo.

Raymond Depardon in Errance.

 

Ξ Un OPENEYE d’hiver, c’est ce que son équipe éditoriale vous propose aujourd’hui.

 

Ξ À l’arrache pour les cadeaux de Noël ?

Une autre idée de bouquin photo pour les amateurs, après les Chines de Marc Riboud dont je causais dans le #115, voilà Chine 1948-1949 | 1959 d’Henri Cartier-Bresson.

Du lourd dans tous les sens du terme, même le prix je trouve…

Chine 1948-1949 | 1959 - Henri Cartier-Bresson chez Delpire

Chine 1948-1949 | 1959 – Henri Cartier-Bresson chez Delpire

 

Ξ Vu sur le site de Magnum, ce documentaire du photographe Jim Goldberg sur l’immigration de Sud-Américains aux États-Unis, réalisé il y a un an, en novembre 2018.

Il en dit :

L’automne dernier, alors que je lisais et regardais les nouvelles, j’ai été horrifié de voir comment mon pays décrivait ces personnes et ces familles qui demandaient l’asile. Grâce à l’expérience que j’ai acquise en travaillant avec les réfugiés, les immigrants et les victimes de la traite des personnes, je savais que je devais faire quelque chose. Avec le soutien de Magnum, je me suis envolé pour Mexico et je me suis encastré dans la caravane de migrants qui se dirigeait vers la frontière américaine. C’était une époque de grand mouvement, d’émotion et d’espoir pour une vie meilleure. Le tournage de films, de vidéos et d’images fixes était une bonne idée pour cette œuvre, car le mélange de ces médiums décrit plus précisément l’élan de ce voyage multidimensionnel. L’audio superposé amplifie les sentiments de chaos, de mouvement et de communauté pendant que les gens prient, que les parents chantent des berceuses à leurs enfants et que les moteurs des camions grondent partout.

 

Ξ Et comme on parle de cette frontière-là, pas bien différente des nôtres, européennes ou françaises, un autre photographe, Francesco Anselmi, a aussi réalisé en 2017 un beau travail sur la frontière entre le Mexique et les US…

© Francesco Anselmi - Borderlands - Wall between San Diego and Tijuana, CA.

© Francesco Anselmi – Borderlands – Wall between San Diego and Tijuana, CA.

 

Ξ Et pour ce dernier (?) capteur de l’année, un quiz ciné / photo que vous aurez un peu de mal à trouver ! 😯 

Le film ne sort en salle que d’ici quelques semaines, en 2020. Mais ça reste un indice ! 😆

Commentaires ( 4 )

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut