Le capteur #89

L’été est encore et toujours là, et pour ma part j’aurais envie de garder son rythme encore et encore… Un capteur en vrac, une fois de plus peut-être ?

Port Saint Louis du Rhône - cc by-sa manu'pintor - août 18

Port Saint Louis du Rhône – cc by-sa manu’pintor – août 18

 

Ξ Ça y est, ma sélection de photos du festival Musicalarue est en ligne dans la section [GALERIES] !

Musicalarue - cc by-sa manu'pintor - août 18

Musicalarue – cc by-sa manu’pintor – août 18

 

Ξ Les Nettoyeurs du Web est un documentaire d’1h20 sur Arte+7 à voir absolument pour qui a une approche du net autre que simple consommateur. Gratuit jusque demain, en VOD ensuite. L’interview des réalisateurs qui suit également.

Une citation, parmi tant et tant de phrases fortes dans cet excellent reportage, ici de David Kaye, rapporteur spécial des Nations Unies pour la liberté d’expression.

Les plates-formes ont un pouvoir de décision de plus en plus grand sur ce qui peut rester en ligne ou pas. Elles jouent sur la propension des internautes à aller vers ce qui est facile et ne demande pas d’effort. On peut se demander si à terme cela n’aura pas une incidence sur notre capacité à exercer notre esprit critique et à nous remettre en question. Au point d’ailleurs que notre faculté d’expression s’en trouvera réduite, ainsi que notre disposition à l’effort.

Je le dis et le répète depuis des années maintenant : cette perspective ne fait pas vraiment de doute. Idiocracy c’est déjà maintenant le début, et ça s’améliorera encore ! 😀 

 

Ξ Joël Arpaillange nous fait savoir qu’il a l’honneur d’être publié dans le numéro 9 de la revue sur abonnement exclusivement NIEPCEBOOK. Super !

Et vous pouvez même voter pour la couverture (même sans acheter le numéro 9), et peut-être choisir la photo de Joël parmi celles proposées ?

Tout est sur le site de Joël.

Ce que donnerait la couverture du Niepcebook n°9 avec la photo de Joël.

Ce que donnerait la couverture du Niepcebook n°9 avec la photo de Joël

 

 

Ξ Toujours le même quiz ciné/photo, je sais… c’est pas facile. 😉 

J’ai déjà donné un indice dans les commentaires du précédent capteur : l’actrice est polonaise. Et nouvel indice aujourd’hui : un film de 1981.

Et là ça devient hyper fastoche !!!

 

Commentaires ( 7 )

      • Anonyme bis dit :

        « L’homme de fer » de Wajda avec Krystyna Janda ?

      • Annie dit :

        Coucou, j’adore ta photo de la route du sable.
        Je regarde Les Nettoyeurs du Web,The Cleaners. Essential viewing, primordial de regarder ce documentaire avec attention.
        Le rôle du web, la manque de transparence, d’objectivité, de régulation indépendant, la manipulation et je peux continuer ad infinitum.
        Pour ceux qui croient en la démocratie, il n’y a pas plus anti- démocratique, et pour ceux qui croient en la conscience et solidarité sociales ils sont inexistants.

        Les réseaux sociaux en dont les pires exemples.

        Le web est un hors la loi qui dldemande un discernement assidu de slses utilisateurs pour que ce soit un outil saine.
        Est-ce nous les maîtres ou lui?

      • manu' dit :

        Merci Annie pour ce message. Oui, c’est un documentaire essentiel.

        En réponse à mes critiques constantes sur les prétendus réseaux sociaux, et surtout fakebooth, on me répond souvent qu’il n’y a rien à y faire, autrement dit que c’est une fatalité et qu’avec ces milliards d’utilisateurs quotidiens, ce n’est pas prêt de disparaître.
        À cela, je réponds toujours que la très courte histoire d’Internet témoigne à quel point l’existence de ces plates-formes est précaire. MySpace, par exemple, belle et bien disparue.

        Le sort de ces « nouvelles entreprises du Net » peut très vite être scellé de par la construction même de leur modèle économique, et ils le savent mieux que quiconque. Leurs charges sont gigantesques et leurs revenus directement issus de leurs utilisateurs. Non pas qu’ils payent pour utiliser ces réseaux sociaux, mais que les informations incessamment ponctionnées sur tous les faits et gestes, et plus encore, eux sont en permanence revendues à des courtiers (peu connus du grand public, on peut citer Oracle) qui se chargent ensuite de les revendre aux enchères. Ce sont des places de marché virtuelles extrêmement riches elles aussi.

        Pourquoi Facebook est impuissant à stopper sa propre chute confirme ce que j’en pense. Ici la version originale en anglais.

        Une plate-forme en chasse une autre, très vite. Pour de simples raisons économiques. En cela, a contrario la très faible disparition des plate-formes non commerciales (Wikipedia par exemple) aurait bien tendance à me le confirmer…

      • manu' dit :

        Pour aller un peu plus loin… 26 % des Américains disent avoir supprimé l’application Facebook (Le Monde). Mais comme le dit l’article, supprimer l’application ne signifie pas fermer son compte.

      • manu' dit :

        Encore un bon article à lire sur le devenir des « plates-formes » et la modération qu’elles mettent en œuvre : À mesure qu’elles croissent, les plateformes deviennent-elles plus hostiles ? ou en anglais War of Words – As platforms grow, they grow more hostile.

      • k dit :

        encore de bien belles photos Manu : la plage, les artistes…. on s’y croirait…
        bizz

      Laisser un commentaire

      Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *