Le capteur #58

Où on cause du prochain accrochage de mes photos des bidonvilles de Nairobi, plutôt d’actualité ces dernières semaines, et de la formation Darktable à venir…

Voilà le programme du capteur #58, bonne lecture.

Washiru Photo Studio - cc by-sa manu’pintor – 4 avr. 14

Washiru Photo Studio @ Matharé – cc by-sa manu’pintor – Nairobi 4 avr. 14

 

Ξ Donc avant d’oublier encore, tout de suite l’annonce du prochain accrochage de ma série “Slums of Nairobi” au cinéma Olympia de L’Isle-Jourdain (Gers), pour matcher avec une thématique Afrique qui y aura cours en janvier.

Le vernissage est programmé au vendredi 26 janvier à partir de 18h au cinéma, 6 rue Aymeric de Panat à L’Isle-Jourdain.

cc by-sa manu'pintor - avril 14 - Slums of Nairobi

cc by-sa manu’pintor – avril 14 – Slums of Nairobi

J’y reviendrai dans un futur capteur, pour vous rafraîchir la mémoire. 😛

 

Ξ Neuf personnes ont manifesté leur intérêt pour une 1ère séance de prise en main de Darktable en répondant au questionnaire que j’ai mis en ligne à cet effet.

Darktable c’est ce logiciel Open Source phare dans le traitement de photos, disponibles pour Linux, MacOS et Windows.

J’ai dernièrement modifié sensiblement le programme afin de mener les futurs apprenants au traitement d’une première photo, ce qui n’était pas exactement le cas dans le programme précédent. 😐

Parmi ces neufs intéressés, cinq seraient OK pour un formation à distance, c’est à dire en m’écoutant devant leur ordinateur tout en voyant sur leur écran ce que je leur partage. Interactions possibles évidemment, par chat et oralement.

Cette séance à distance précédera une autre en présentiel avec ceux qui préfèrent cette modalité, mais qui nécessite un lieu et un vidéo projecteur (à trouver !).

Pour la séance à distance donc, on en est à sa programmation a priori pendant la 1ère quinzaine de janvier. Il n’est donc pas trop tard pour s’inscrire en répondant au sondage en cours ici.

 

Ξ Le dernier quiz n’aura pas fait long feu, entre une asiatique un peu perdue (avait-elle la réponse ? je m’en doute assez…) et Lucas qui a mis dans le mille en moins de deux !

C’était donc bien Sur la Route de Madison (The Bridges of Madison County – 1995) par et avec Clint Eastwood.

Trop facile avais-je écrit…

Commentaires ( 2 )

    • Jean-Marc dit :

      Bravo pour l’expo Nairobi en janvier.
      Je checkerai Darktable: GIMP c’est une usine à gaz et Seashore est fort buggé.

      Merci 🙂

    • manu' dit :

      Merci Jean-Marc,

      GIMP une usine à gaz… à peu près autant que photoshop, sinon moins. 😉

      Dans un autre domaine, le son par exemple, celui qui ne connaît pas le « métier » et les outils va très vite les qualifier « d’usine à gaz » et c’est bien parce qu’il sera aidé qu’il saura les prendre en main et comprendre comment il peut les utiliser.

      En passant, GIMP (ou son concurrent précité) sont des logiciels de traitement d’image. Une photo peut être considérée comme une image, mais toutes les images ne sont pas des photos.

      DT, comme ses concurrents Open Source ou propriétaires est un logiciel de traitement photo, post-processing ou retouche selon les vocabulaires.
      C’est sensiblement différent.

      Et il existe cette « connivence » dans les utilisations de DT et GIMP qu’on trouve aussi entre Lr et Ps, cette possibilité de passer de l’un à l’autre dès lors qu’il manque les outils dans l’un alors qu’on les a dans l’autre.

      Avec DT, je n’ai que très rarement le besoin d’utiliser GIMP.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *