Le capteur de la semaine (#44)

Encore du festival photo à Toulouse cette fois, l’histoire d’une arnaque pas possible, un docu essentiel sur Arte+7 et la disparition d’un média… plutôt peu connu je crois : OAI13.

Une sérieuse envie de prendre le large... cc by-sa manu'pintor - août 17

Une sérieuse envie de prendre le large… cc by-sa manu’pintor – août 17

Ξ ManifestO c’est ce festival photo toulousain sous la direction artistique de Jacques Sierpinski, longtemps programmé en même temps que le MAP à l’occasion du mois de l’image à Toulouse. Il en est à sa 15ème édition cette année, du 15 au 30 septembre. Tout est sur le site du festival : programmation, agenda, infos pratiques

Cette année, le site principal est Place Saint Pierre (Tonton…), mais aussi chez Photon, à la médiathèque de Tournefeuille, à l’ETPA (Auzeville-Tolosane) ou encore à l’espace St Cyprien pour les lectures de portfolio.

 

Ξ C’est l’histoire abracadabrante d’un faux photographe reporter de guerre brésilien, Eduardo Martins, qui a réussi à vendre les photos d’un, sinon plusieurs autres vrais photographes, en se les attribuant, à des media tels que Al Jazeera, the Wall Street Journal, BBC, Le Monde, The Telegraph, Vice, Deutsche Welle, BBC Brasil ou encore sur les banques d’images Getty et l’agence Nurphoto…

Il a tout simplement bâti son personnage et sa réputation sur Internet, et bien entendu donc sur les réseaux sociaux. Ça a apparemment suffit à ses acheteurs…  😯

L’article sur phototrend. Ça paraît tellement facile et ça en dit quand même beaucoup sur la situation des “grands media” et leurs processus de vérification des faits, non ?

 

Ξ OAI13 (our age is thirteen) est un site dont j’avais parlé il y a bientôt deux ans et qui à présent tire sa révérence. Apparemment, il restera les archives et (peut-être ?) encore un peu d’activité

Logo OAI13

Bye bye OAI13

 

Ξ Nouvelle possibilité de visionner ce documentaire de 2013 réalisé par Marc Wiese et diffusé sur Arte+7, Photographes contre l’apartheid.

Dans les années de guerre civile qui ont mené à la fin de l’apartheid, les célèbres photographes du Bang Bang Club ont contribué à dénoncer l’horreur du régime – quitte à se détruire eux-mêmes. À travers leurs récits et ceux de leurs proches, ce film propose un portrait saisissant de ces quatre écorchés vifs, chroniqueurs d’une histoire sanglante.

 

Ξ Personne n’a trouvé Rio ne répond plus (2009) de Michel Hazanavicius, vous me paierez tous une bière ! 😆

À plus tard pour un nouveau quiz ciné photo. 🙂

Commentaires ( 0 )

    Laisser un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

    Défiler vers le haut