Le capteur de la semaine (#40)

Capteur numéro 40, comme les Landes tiens où je serai pour le festival Musicalarue au moment où il sera publié.

Quelques photos de l’excellent concert de Rémi Panossian et Nicolas Gardel pour La Come. Une ou deux curiosités photo et le quiz aussi.

cc by-sa manu'pintor - août 2017

cc by-sa manu’pintor – août 2017

 

Ξ Dans la grosse tourmente suite à des complications administratives, La Come a maintenu sa programmation avec le concert du duo Nicolas GardelRémi Panossian, dans un autre lieu proche et avec une participation record. Encore merci à tous, Sophie et Émile, les bénévoles, le public et bien sûr les artistes !

 

Ξ Arnaud me faisait suivre il y a peu ce lien d’un article de phototrend.fr qui nous fait découvrir (ou pas ?) qu’il existe des moteurs d’intelligence artificielle qui permettent de présélectionner des photos numériques dans des concours. Critères techniques, esthétiques, auto-apprentissage à partir de millions de photos, pourquoi pas ?!
À la lecture de l’article je me disais que ça servait surtout à virer des photos qu’à sélectionner les meilleures et me posais donc surtout une question et en fait elle est posée tout à la fin.

Mais comment être certain que de bonnes photos ne soient pas écartées de la sélection ?

Après… je suis pas sûr que ça change grand chose par rapport à une sélection humaine… Car tout dépend de la ou des personnes qui sont chargées de cette sélection, et ça me paraît encore plus aléatoire.

Une anecdote. J’avais envoyé une sélection de 5 photos de ma série N&B sur les bidonvilles de Nairobi à un grand concours international. En même temps, ça me permettait d’avoir un avis d’un pro sur ce travail, et c’est au moins autant ce qui m’intéressait que de figurer à la Nième place du concours.
Dans le feedback de la photographe qui m’a répondu, visiblement américaine, j’ai lu plus de critiques sur mes légendes des photos destinées à indiquer où ces photos étaient prises et la situation sur place que sur les photos elles-mêmes, très peu commentées en fait. Et oui, j’avais parlé des slums of Nairobi, le nom qui est employé sur place par tout le monde et qui se traduit littéralement par taudis de Nairobi. Fallait pas apparemment, enfin pour cette américaine-là, parce que taudis, tu comprends, c’est dégradant pour les personnes qui y vivent, et de m’expliquer qu’il y a d’autres mots en anglais pour désigner ces lieux… 🙄

 

Ξ Une autre curiosité de la semaine, cette série STANGES STRANGERS de Sean Hart que je vous laisse découvrir.  🙂

"Photo

Photo de la série STRANGES STRANGERS – © Sean Hart

 

Ξ « k » a découvert rapidement la semaine dernière Welcome to New-York (2014) d’Abel Ferrara. Bravo, on s’en jette une à la rentrée, très chère.

Cette semaine, comment dire… 😆

Commentaires ( 1 )

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

Scroll Up