Le capteur de la semaine (#38)

Retour du capteur le samedi et avec le quiz !! (cris de la foule en délire)

Je vous laisse découvrir les sujets de la semaine… 😉

Orage sur le littoral - cc by-sa manu'pintor - sept.2013

Orage sur le littoral – cc by-sa manu’pintor – sept.2013

 

Ξ Une vidéo intéressante très facile à suivre et à comprendre, bien qu’elle soit en anglais.

A photograph is shaped more by the person behind the camera than by what’s in front of it.
To prove this we invited six photographers to a portrait session with a twist.

En français : la forme dans la composition d’une photographie dépend plus de la personne derrière le viseur que de ce qui est devant l’objectif. Pour le prouver, nous avons invité 6 photographes à une séance de portrait truquée.

Significatif. Merci Yannick pour le lien !

 

Ξ C’est les vacances, donc la période des “photos de vacances” et l’Œil de la Photographie dédie un portfolio à ce genre, même si c’en est pas nécessairement un (ou un seul)… L’occasion de voir qu’on peut faire de bonnes photos de vacances. Alors à vos appareils !

 

Ξ Difficile de pas être au courant que c’est les 70 ans de l’agence Magnum, chacun y va de son avis, j’ai choisi de reproduire celui d’Antoine D’Agata, qui en fera peut-être réagir certains, les commentaires servent aussi à ça.

Magnum est un mythe et une supercherie. Le photojournalisme a toujours dû sa grandeur aux malheurs de l’homme, et Magnum, sous couvert d’humanisme, est complice du contrôle exercé par les médias totalitaires du système sur ses consommateurs-esclaves. En tant que photographe, je dois recourir aux stratégies des hackers pour déconstruire, reconstruire et altérer les procédures en vigueur, prenant activement le contrôle de mon propre outil de communication.

 

Ξ Vous prévoyez de voyager aux US d’ici peu ? Prévoyez du temps, je veux dire… encore plus de temps !, aux contrôles sécurité puisque la Transport Security Administration qui a en charge ces aspects exige dorénavant que tous ce qui est plus gros qu’un smartphone soit scanné aux rayons X, comme le PC portable jusqu’alors. Ou alors, tu peux payer un service de “pré-enregistrement”. Oui, c’est beau le modèle libéral. Genre, c’est déjà pas assez pénible pour des millions de personnes comme ça ces contrôles, alors que ça s’est souvent avéré inefficace (comme tant d’autres freins à nos libertés…), mais en plus ça deviendrait un business ?

Pour ma part, c’est de toute manière pas du tout une destination qui me fasse envie ces temps-ci…

 

Ξ Après cette brève interruption du film sur le capteur, revoici donc un quiz photo, extrait d’un grand classique français. Tout le monde peut jouer dans les commentaires, qui sont modérés et donc ne passent pas automatiquement car ils doivent être approuvés par moi avant, ce que je ferai en fin de semaine, a priori.

Commentaires ( 2 )

  • Anonyme bis dit :

    Moi je sais, moi ! Moi ! Moi, je sais… Je sais ! Mais je ne le dirai pas !

  • Sylvain Béragnes dit :

    Une réflexion que je n’approfondis pas : je n’ai que mon téléphone.

    D’Agata, d’après sa page Wikipedia, revendique une photographie documentaire “anarchiste “ en s’oppo à la posture de “voyeurisme “ du photojournaliste traditionnel.

    D’Agata est du monde l’art officiel et souvent spéculateur, me semble-t-il. Il appartient aussi à Magnum. Un anarchiste de l’intérieur…

    Le photojournaliste traditionnel, comme le journaliste traditionnel d’ailleurs choisit un angle et une distance. Et alors ? Seuls les participants d’une situation seraient légitimes d’en rendre compte ? D’ailleurs n’y participent-ils pas aussi ?

    Citation probablement provocatrice à dessein et très intéressante à approfondir…

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *