Le capteur de la semaine (#3)

Ma revue photo hebdomadaire du net et d’ailleurs, bien automnale… 🙁

L'histoire ne dit pas si...

L’histoire ne dit pas si… | cc by-sa manu’pintor – lepassepartout.fr

Ξ AprĂšs Picasa, Gogole se dĂ©barrasse de Panoramio, un “service” qui permet de gĂ©otaguer ses photos que le monstre avait rachetĂ© en 2007. Dommage pour ceux qui utilisaient ces trucs en espĂ©rant pouvoir en disposer pour un temps indĂ©fini.

Plus gĂ©nĂ©ralement, c’est pour moi la faille des solutions “sur le cloud” que s’arrachent ces grosses boutiques du net, les GAFAM. auxquelles on pourrait bien ajouter Adobe Ă  mon sens. Souvent gratuites, du moins en apparence, elles font la pluie et le beau temps Ă  leur guise (lire $$$) et les utilisateurs n’ont qu’Ă  suivre… ou partir mais alors se pose la question : comment ? Et pour oĂč ? Tout est trĂšs bien fait pour les capter et les conserver dans leurs escarcelles… 😈

 

Ξ Allez, pour le plaisir des yeux ! Arnold Newman, un maütre du portrait. La suite par ici

Igor Stravinsky, New York, NY, 1946 by Arnold Newman

Igor Stravinsky, New York, NY, 1946 by Arnold Newman

 

Ξ Dimanche dernier le VendĂ©e Globe prenait son envol des Sables d’Olonne, on a pu y assister en direct Ă  la tĂ©lĂ©.

La photo marine est un domaine qui m’attire Ă  double titre puisque ce sont deux passions de longue date, et Ă  peu prĂšs depuis la mĂȘme Ă©poque d’ailleurs. À la fin des annĂ©es 80, j’avais eu la chance d’embarquer sur la vedette des journalistes lors de courses de Formules 40 Ă  SĂšte. Un moment inoubliable, je rembarquerais sans hĂ©sitation pour aller photographier des voiliers de course.

DĂ©part de course de F40 Ă  SĂšte en septembre 87, le trimaran Biscuit Cantreau et le catamaran La Rochelle bords Ă  bords.

DĂ©part de course de F40 Ă  SĂšte en septembre 87, le trimaran Biscuit Cantreau et le catamaran La Rochelle bords Ă  bords. cc by-sa manu’pintor – lepassepartout.fr

Bon, une longue introduction bien Ă©go-centrĂ©e mais pour parler quand mĂȘme de cette photographe, Maud Bernos, qui a rĂ©alisĂ© de magnifiques portraits de skippers du VendĂ©e Globe ! À voir.

 

Ξ Un bon plan peut-ĂȘtre : si vous avez des tirages photo Ă  faire, profitez jusqu’au 20 novembre de la promo -25% de Picto Online en indiquant le code SALON2016.

Picto, c’est une des anciennes enseignes françaises en matiĂšre de tirage photo (et retouche, Ă  l’origine), en fait Pictorial Service crĂ©Ă©e en 1950, et qui travaille vite et bien, pour un tarif trĂšs honorable. Depuis que j’ai recours Ă  leur service je n’ai eu que trĂšs peu Ă  redire. Ce qui n’est pas le cas d’autres services en ligne ou sur Toulouse…

 

Ξ Pour le fun, ce gif animĂ© que j’ai rĂ©cupĂ©rĂ© d’un mail de Lense. Une mousse au premier qui me dit dans les commentaires en dessous de quel film cette sĂ©quence est extraite !

 

Ξ Sinon, il y a encore sans doute plein de photos Ă  aller voir dans votre coin… Allez-y ! 😉

 

Commentaires ( 7 )

      • monnier dit :

        Je sais moi, c’est dans Peppin’ Tom.

        Et une mousse une ! B-)

      • monnier dit :

        Oups ça s’Ă©crit, s’Ă©crie-t-il, Peeping Tom 1960.
        Half beer i’m afraid…

      • manu' dit :

        Nope! Try again… 😉

      • Sabine dit :

        YOUPI !!!

        Blow-Up (1966) de Michelangelo Antonioni
        Titre original : « Blowup »

        cf. http://films.blog.lemonde.fr/category/films-1960-1969/

        Tu voulais boire une biĂšre avec moi, n’est-ce pas ? 😉

        C’Ă©tait trop facile… vivement la semaine prochaine ! 😉

      • manu' dit :

        YES !!! 😀
        Trop facile !… 😉 En tout cas bravo !!!

        Un « drĂŽle de film », avec un des tous premiers rĂŽles de la miss Birkin assez ingĂ©nue et dĂ©vĂȘtue. 😎
        Mais assez rĂ©vĂ©lateur de ce qu’Ă©tait ce milieu de la mode au milieu des ’60s en perfide Albion, 50 ans avant le Brexit, une Ă©poque oĂč l’Angleterre faisait rĂȘver le monde.
        Environ 15 ans aprĂšs ce film, j’ai Ă©tĂ© briĂšvement assistant d’un jeune photographe de mode sur Paris, certaines choses Ă©taient sans doute encore dans la mĂȘme veine que dans le film, j’ai pas suivi. 😀

        Que rajouter ?
        Tiens, je colle ce qu’en dit le site du Monde que tu as indiquĂ©, c’est tout Ă  fait ça.

        * Le groupe pop qui joue dans le club est The Yardbirds avec Jimmy Page et Jeff Beck. Jeff Beck est particuliĂšrement dĂ©chainĂ©, cassant sa guitare Ă  la demande d’Antonioni qui Ă©tait fascinĂ© par ce que faisait Pete Townshend (des Who) sur scĂšne.
        * La musique est composée par Herbie Hancock.
        * Le personnage du photographe est librement inspiré des photographes de mode David Bailey et Terence Donovan.
        * L’appareil que David Hemmings utilise la plupart du temps est un Nikon F (reflex 35mm) qui bĂ©nĂ©ficia ainsi d’une belle publicitĂ© gratuite. Dans le studio, on le voit aussi utiliser un Hasselblad 500.

        Cet Hasselblad qu’on voit David Hemmings triturer inlassablement…

      • manu' dit :

        Ah ! j’oubliais : pour la biĂšre chose promise chose due !

        Pourquoi pas au BàO ? 😉
        Ou au Joug un jeudi de Jam ? 🙂

      • Sabine dit :

        Le moment de la biĂšre sera le moment oĂč tu me prĂȘteras le film.
        Merci Manu pour cet échange de culture ciné + photo.
        OK pour le BĂ O, on amĂšnera Nico.

      Laisser un commentaire

      Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *