Le capteur de la semaine (#3)

Ma revue photo hebdomadaire du net et d’ailleurs, bien automnale… 🙁

L'histoire ne dit pas si...

L’histoire ne dit pas si… | cc by-sa manu’pintor – lepassepartout.fr

Ξ Après Picasa, Gogole se débarrasse de Panoramio, un “service” qui permet de géotaguer ses photos que le monstre avait racheté en 2007. Dommage pour ceux qui utilisaient ces trucs en espérant pouvoir en disposer pour un temps indéfini.

Plus généralement, c’est pour moi la faille des solutions “sur le cloud” que s’arrachent ces grosses boutiques du net, les GAFAM. auxquelles on pourrait bien ajouter Adobe à mon sens. Souvent gratuites, du moins en apparence, elles font la pluie et le beau temps à leur guise (lire $$$) et les utilisateurs n’ont qu’à suivre… ou partir mais alors se pose la question : comment ? Et pour où ? Tout est très bien fait pour les capter et les conserver dans leurs escarcelles… 😈

 

Ξ Allez, pour le plaisir des yeux ! Arnold Newman, un maître du portrait. La suite par ici

Igor Stravinsky, New York, NY, 1946 by Arnold Newman

Igor Stravinsky, New York, NY, 1946 by Arnold Newman

 

Ξ Dimanche dernier le Vendée Globe prenait son envol des Sables d’Olonne, on a pu y assister en direct à la télé.

La photo marine est un domaine qui m’attire à double titre puisque ce sont deux passions de longue date, et à peu près depuis la même époque d’ailleurs. À la fin des années 80, j’avais eu la chance d’embarquer sur la vedette des journalistes lors de courses de Formules 40 à Sète. Un moment inoubliable, je rembarquerais sans hésitation pour aller photographier des voiliers de course.

Départ de course de F40 à Sète en septembre 87, le trimaran Biscuit Cantreau et le catamaran La Rochelle bords à bords.

Départ de course de F40 à Sète en septembre 87, le trimaran Biscuit Cantreau et le catamaran La Rochelle bords à bords. cc by-sa manu’pintor – sept.87

Bon, une longue introduction bien égo-centrée mais pour parler quand même de cette photographe, Maud Bernos, qui a réalisé de magnifiques portraits de skippers du Vendée Globe ! À voir.

 

Ξ Un bon plan peut-être : si vous avez des tirages photo à faire, profitez jusqu’au 20 novembre de la promo -25% de Picto Online en indiquant le code SALON2016.

Picto, c’est une des anciennes enseignes françaises en matière de tirage photo (et retouche, à l’origine), en fait Pictorial Service créée en 1950, et qui travaille vite et bien, pour un tarif très honorable. Depuis que j’ai recours à leur service je n’ai eu que très peu à redire. Ce qui n’est pas le cas d’autres services en ligne ou sur Toulouse…

 

Ξ Pour le fun, ce gif animé que j’ai récupéré d’un mail de Lense. Une mousse au premier qui me dit dans les commentaires en dessous de quel film cette séquence est extraite !

 

Ξ Sinon, il y a encore sans doute plein de photos à aller voir dans votre coin… Allez-y ! 😉

 

Commentaires ( 7 )

      • monnier dit :

        Je sais moi, c’est dans Peppin’ Tom.

        Et une mousse une ! B-)

      • monnier dit :

        Oups ça s’écrit, s’écrie-t-il, Peeping Tom 1960.
        Half beer i’m afraid…

      • manu' dit :

        Nope! Try again… 😉

      • Sabine dit :

        YOUPI !!!

        Blow-Up (1966) de Michelangelo Antonioni
        Titre original : « Blowup »

        cf. http://films.blog.lemonde.fr/category/films-1960-1969/

        Tu voulais boire une bière avec moi, n’est-ce pas ? 😉

        C’était trop facile… vivement la semaine prochaine ! 😉

      • manu' dit :

        YES !!! 😀
        Trop facile !… 😉 En tout cas bravo !!!

        Un “drôle de film”, avec un des tous premiers rôles de la miss Birkin assez ingénue et dévêtue. 😎
        Mais assez révélateur de ce qu’était ce milieu de la mode au milieu des ’60s en perfide Albion, 50 ans avant le Brexit, une époque où l’Angleterre faisait rêver le monde.
        Environ 15 ans après ce film, j’ai été brièvement assistant d’un jeune photographe de mode sur Paris, certaines choses étaient sans doute encore dans la même veine que dans le film, j’ai pas suivi. 😀

        Que rajouter ?
        Tiens, je colle ce qu’en dit le site du Monde que tu as indiqué, c’est tout à fait ça.

        * Le groupe pop qui joue dans le club est The Yardbirds avec Jimmy Page et Jeff Beck. Jeff Beck est particulièrement déchainé, cassant sa guitare à la demande d’Antonioni qui était fasciné par ce que faisait Pete Townshend (des Who) sur scène.
        * La musique est composée par Herbie Hancock.
        * Le personnage du photographe est librement inspiré des photographes de mode David Bailey et Terence Donovan.
        * L’appareil que David Hemmings utilise la plupart du temps est un Nikon F (reflex 35mm) qui bénéficia ainsi d’une belle publicité gratuite. Dans le studio, on le voit aussi utiliser un Hasselblad 500.

        Cet Hasselblad qu’on voit David Hemmings triturer inlassablement…

      • manu' dit :

        Ah ! j’oubliais : pour la bière chose promise chose due !

        Pourquoi pas au BàO ? 😉
        Ou au Joug un jeudi de Jam ? 🙂

      • Sabine dit :

        Le moment de la bière sera le moment où tu me prêteras le film.
        Merci Manu pour cet échange de culture ciné + photo.
        OK pour le BàO, on amènera Nico.

      Laisser un commentaire

      Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

       

      Défiler vers le haut